HYPNOSE ERICKSONIENNE ET P.N.L

Historique et préjugés de l'hypnose
Bref historique........


Pour Erickson,le créateur de l'Hypnose Ericksonienne, chacun a en lui les ressources, la capacité de soulager ses propres souffrances et de résoudre ses problèmes d'une manière qui ne doit pas nécessairement être comprise au niveau cognitif . Pour lui, il n'est pas important que qui que ce soit, même la personne elle-même, comprenne comment les changements se produisent. Il est seulement important qu'ils se produisent. L'inconscient accomplit des faits dont la conscience est incapable, et qu'elle ne conçoit souvent même pas. Mais c'est à condition que la conscience se borne à demander son secours à l'inconscient, sans préjuger ni de la manière, ni du moment qu'il choisira pour agir, et qu'elle s'abstienne entièrement d'interférer avec son action
Extrait de wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/milton_erickson



BREF HISTORIQUE DE L'HYPNOSE ERICKSONIENNE
l'Hypnose Ericksoniènne, ce formidable outil de changement, est né aux  Etats-Unis dans les années 1900 avec le psychiatre américain Milton Hylan
Erickson, qui va bouleverser les conceptions de l’Hypnose et de la Thérapie en générale.

L’Hypnose Ericksoniènne est née, et va s'enrichir au fil du temps
notamment grâce aux élèves d’Erickson tels que Jay Haley, Jeffrey Zeig ou Ernest Lawrence Rossi, qui va s’intéresser à ses fondements psychobiologiques. La pratique de Milton Erickson sera également aux origines de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) de Richard Bandler et John Grinder, dans le milieu des années 1970.

En 1979, Daniel L. Araoz, célèbre sexologue et Hypnothérapeute, baptise cette forme de travail hypnotique : "Nouvelle Hypnose". A la même époque, des gens comme les docteurs Malarewicz et Godin, et surtout Alain Cayrol -qui fut le premier Enseignant français certifié en Hypnose Ericksoniènne et en PNL, avec l’appui de Jeffrey Zeig, Richard Bandler et John Grinder- importent cette "Nouvelle Hypnose" en France. C’est le début de la grande aventure !


Craintes et préjugés au sujet de l'hypnose
En France, l'hypnose reste encore entourée de mystères et de préjugés

Le mot hypnose suscite nombreuses peurs et préjugés: crainte d'être manipulé, de perdre le contrôle, de lâcher prise, de ne plus être soi, d'être
"inconscient". Je comprends ces inquiétudes qui prennent racine tant dans les spectacles de "magie", destinés à impressionner le public dans l'histoire même de l'hypnose, à une époque désormais révolue, où les effets thérapeutiques étaient lies à une perte de connaissance: au contraire, vous resterez le maître à bord et garderez votre libre arbitre.
                             
Je vous rassure, nous travaillerons avec l'hypnose naturelle au cours de laquelle vous resterez éveillé  et participerez activement à ce processus qui vous est personnel.

Lors de notre première entrevue, nous prendrons tout le temps nécessaire pour, au besoin,  vous rassurer afin que vos éventuelles craintes ne viennent pas atténuer les effets de notre séance.   

L'hypnose est un état où vous utilisez votre imagination et où vous êtes réceptif à des suggestions bénéfiques, "si et seulement si" vous voulez bien les accepter. Personne ne vous force à quoi que ce soit!

C'est un réel travail d'équipe: c'est vous qui choisissez de vous laisser guider, et c'est à vous de jouer le jeu et d'utiliser votre imagination pour suivre mes indications. Même le meilleur hypnothérapeute   du monde ne pourra vous faire accepter une suggestion, ou vous faire révéler un secret si vous ne le voulez pas. ( Il n'y a que dans certains film ou téléfilm que ça ce passe comme cela mais vous avez sans doute remarqué qu'il n'y a que "les supers héros qui volent" ?  Etrange non?!!!

Tout cela n'altère en rien au fait que l'hypnose, pratiquée dans un but thérapeutique, est un instrument très efficace et très puissant pour accéder à votre partie inconsciente et reprogrammer les comportements que vous désirez changer.


" Il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel." - Dalaï Lama -